Un nouveau calendrier culturel et scientifique: Le Mur Mitoyen

Le Mur Mitoyen m’a fait découvrir des bijoux d’événements culturels ou scientifiques aux quatre coins de Montréal. Je l’ai rapidement adopté et consulté pour sortir des sentier battus et aller plus loin que la surface habituellement proposée par les calendriers de nos médias traditionnels.

Puis j’ai appris par hasard qu’il était produit par des finissants de l’École de Bibliothéconomie! J’ai donc voulu en savoir un peu plus et j’ai posé quelques questions à Vincent Audette-Chapdelaine, initiateur du Mur Mitoyen.

[PLC]- Quelle est l’origine de Mur Mitoyen?

[VAC]- La légende veut que je me sois plongé dans ce projet par procrastination, afin d’éviter de devoir rédiger mon mémoire de maîtrise. En réalité, l’idée a commencé à germer en mars 2007 suite à des échanges avec Guillaume, qui fait maintenant partie de notre équipe. C’est en décembre 2008 que je m’y suis mis sérieusement. Nous avons depuis fondé un organisme et sommes maintenant une équipe de sept à travailler sur le développement du Mur.

Notre motivation initiale était de mettre sur pied une ressource pour les gens qui souhaitent découvrir ce qui se passe à Montréal au-delà de ce qui est habituellement rapporté dans les calendriers culturels des grands médias. Nous avons rapidement constaté qu’il y avait aussi un besoin criant de services professionnels de diffusion d’événements pour les producteurs eux-mêmes, qui ont souvent peu de ressources ou sont mal outillés en matière de diffusion Web. Nous travaillons donc fort avec eux pour leur offrir une plate-forme répondant à leurs besoins et à la réalité du Web d’aujourd’hui, et pour les aider à améliorer leurs outils internes.

Avec tout ça, je suis toujours émerveillé de voir à quel point Montréal est une ville active. Des centaines d’organisations de toutes sortes — bibliothèques, centres communautaires, maisons de la culture, universités, galeries d’arts, cinémas, etc. — organisent des dizaines de milliers d’événements de grande qualité chaque année. Nous essayons avec le Mur Mitoyen de mettre en valeur toute cette richesse.

[PLC]- Quel est son rôle dans la profusion de sources d’information du Web?

[VAC]- La plupart des organisateurs d’événements, artistes lieux de diffusion dispose d’un site Web personnel ou d’une page Facebook ou MySpace, sur lequel ils présentent leurs événements à venir. Pour un simple citoyen, savoir ce qu’il y a à faire dans les jours à venir implique donc de prendre le temps de faire «la grande tournée», qui consiste à aller voir sur les sites de tous nos lieux favoris pour connaître leur offre, de compiler le tout et puis de faire un choix.

Un calendrier intégré comme le Mur Mitoyen fait ce travail de collecte d’information à la place de l’utilisateur. Il en fait aussi beaucoup plus pour l’aider à utiliser cette information, grâce aux multiples fonctionnalités de partage, d’exportation et d’alerte automatiques que le site offre pour chaque événement, pour chaque lieu, pour chaque catégorie, etc.

[PLC]- Qui en sont les lecteurs, avez-vous une communauté d’usagers?

[VAC]- Puisque le calendrier recense autant les conférences en biochimie que les matchs d’improvisation et que les soirées de contes, on retrouve chez nos usagers des gens de tous les horizons et de tous milieux. Je dirais que les visiteurs du site ont toutefois tous en commun une grande curiosité, qu’elle soit artistique, intellectuelle ou autre.

[PLC]- Est-il possible à un jeune, un lecteur, de se joindre à l’équipe éditoriale?

[VAC]- Oui, et même pas besoin d’être jeune! Nous avons en effet une équipe grandissante d’éditeurs qui sont chacun affectés à un domaine qui correspond à leurs intérêts. Leur rôle est de mettre leur expertise au profit du calendrier, d’alimenter le blogue et de faire connaître le Mur Mitoyen dans leur milieu. Les personnes intéressées à devenir éditrices peuvent contacter Èvelyne, l’éditrice en chef du Mur Mitoyen.

[PLC]- Finalement, sachant que tu a étudié en bibliothéconomie, comment vois-tu ce projet versus la bibliothèque?

[VAC]- Je constate que les bibliothèques publiques deviennent de plus en plus des lieux de diffusion culturelle. Le Mur Mitoyen pourra peut-être contribuer à ce que le grand public prenne davantage conscience du dynamisme de leur bibliothèque de quartier. Certaines bibliothèques à Montréal ont déjà commencé à utiliser notre outil sur une base régulière.

La mission du Mur Mitoyen, et plus particulièrement celle d’Espaces Temps Montréal (l’organisme que nous avons fondé) est d’organiser et diffuser de l’information originale portant sur le territoire de Montréal. Cette mission de mise en valeur de l’information s’inscrit, à mon sens, directement dans celle des sciences de l’information, et il n’y a aucun doute que mes études m’ont été utiles à cette fin.

[PLC]- Voudrais-tu ajouter autre choses pour finir ?

[VAC]- Merci Pierre pour cette entrevue! À tous, n’hésitez pas à faire part de vos commentaires et idées à l’équipe du Mur Mitoyen!

[PLC]- Merci à toi Vincent, ainsi qu’à l’équipe du Mur Mitoyen!

Le monde de l’information change et le rôle des bibliothécaires aussi… Faire circuler l’information, la mettre en valeur, animer une communauté, ce sont des actions fondamentales qui peuvent aussi donner la vie à un calendrier d’activités original.

Une sélection de billets sur l’édition électronique, les NTIC et la « communauté des bibliothèques », abonnez-vous à BiblioFusion par courriel ou en utilisant votre agrégateur de fil RSS.

Publié dans bibliofusionnel. Commentaires fermés sur Un nouveau calendrier culturel et scientifique: Le Mur Mitoyen
%d blogueurs aiment cette page :