Google devient libraire

Google Books Search, a le projet d’élargir son offre de service: les internautes trouvent des livres via Google, mais font leurs achats chez Amazon. Google veut donc optimiser la démarche en faisant directement la vente de livres électroniques.

Selon Mashable ce sera avec une approche plus ouverte. Il n’y aura pas le contrôle qu’exerce Amazon avec son Kindle, soumis à un Digital Right Management restrictif (DRM). Une série de partenariats avec des éditeurs seraient en négociation.

Consultez aussi ebouquin:

Google Books va vendre des livres électroniques

Et un billet permettant de mieux comprendre le contexte:
Le futur se livre: Gutenberg à l’heure du Web

MAJ 2 juin: D’autres sources pour explorer le sujet.
NewYorkTimes: Preparing to Sell E-Books, Google Takes on Amazon
ReadWriteWeb: Is Google Getting Ready to Enter the eBook Market? (via rww)
MacWorld: Google plans to enter the e-book business (via PhilippeBonneau)
TeleRead: Google to be e-book distributor? Perhaps to Powells.com, Borders.com and Buy.com, among others? (via jafurtado)
TeleRead: Google wants to sell e-book access directly: ePub ramifications? Not just hassles for Amazon?
Gizmodo: Google Plans to Sell eBooks By the End of 2009

Suivez l’actualité de l’édition électronique, des NTIC et de la « communauté des bibliothèques » sur le Web, abonnez-vous à BiblioFusion par courriel ou en utilisant votre agrégateur de fil RSS.

Une Réponse to “Google devient libraire”

  1. Le livre électronique et GoogleBooks selon Mark Legott « Bibliomancienne Says:

    […] propos GoogleBooks sur Bibliofusion : Google devient libraire et sur Affordance : Is it a bird ? Is it a plane ? No. It’s a monopolistic […]


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :