Numérisation sur demande à la Bibliothèque de l’Université McGill

La Bibliothèque de l’Université McGill annonce un coup double dans le cadre du Congrès de la Canadian Library Association! Premièrement en offrant un programme de numérisation de livres du domaine public qui ouvre un accès à une littérature souvent difficile à trouver. Deuxièmement en confiant aux usagers le développement de la collection, ce sont en effet les demandes de ceux-ci qui sont au cœur du service.

Janine Schmidt, directrice de la Bibliothèque, mentionne que « C’est un moment passionnant pour la Bibliothèque, nous entamons une nouvelle ère de services. Avec cette technologie novatrice, nous pouvons valoriser nos collections avec un service de numérisation et distribution centré sur l’utilisateur ». La Bibliothèque de l’Université McGill est la première à utiliser ce service au Canada.

Le service est offert grâce à un partenariat avec Kirtas Technologies, une entreprise qui a développé un robot numériseur qui tourne les pages automatiquement et qui distribue ceux-ci de manière non exclusive sur KirtasBooks.com. Les fichiers seront ainsi accessibles à tous via le catalogue de la bibliothèque de l’Université McGill. Une douzaine de bibliothèques publiques et universitaires dans le monde utilisent déjà ce services. Kirtas Technologie, avec son service Bookscan, est l’alternative à « Google Print Publisher Program ».

Suivez l’actualité de l’édition électronique, des NTIC et de la « communauté des bibliothèques » sur le Web, abonnez-vous à BiblioFusion par courriel ou en utilisant votre agrégateur de fil RSS.

Publicités
Publié dans bibliothèque2.0, livre électronique. Commentaires fermés sur Numérisation sur demande à la Bibliothèque de l’Université McGill

Library Dollars, rethinking the loan policy and fines

Our community should not have to face oppression! Oppression is a strong word, but there is nothing positive about the fines requested for late documents; rather they represent only an “anti-marketing” revenue opportunity.
I am presenting, therefore, a proposal for an overhaul of this archaic system which evokes only negative memories of my experiences as a library user.

As a member of the “library community” and an adult, I would like to see a library offer me an annual credit of “Library Dollars” that I could exchange for products and services at the end of the year. Perhaps I could acquire a book that the library weeded from its collections and that I could add to my personal library, or I could obtain a card allowing for a certain number of free photocopies?

I would understand if this credit were diminished in the event that I returned a document after the due date, but perhaps I could acquire new credit taking into account my contribution to weekly selection in the form of a literary chronicle published by the library?

This would allow me a feeling of belonging owing to my formidable « Library Dollars » credit, and would reflect my contribution to the community!
My behaviour as a member of this community would be rewarded rather than my deviant behaviour being punished with a fine that only discourages patrons from returning to borrow new books and benefiting from the rich resources offered by the library.

Could it be possible, in applying this approach, that libraries join the digital businesses movement, and could it also be possible that they establish new loan policies on this basis?


I’ll post in english times to times (If I can get help for translation 🙂

Publié dans english-BF, library2.0. Commentaires fermés sur Library Dollars, rethinking the loan policy and fines

Regard croisé : musées et bibliothèques

Un échange sur la bibliothèque du futur avec mes collègues de l’Université Laval m’a mis sur une piste: enrichir nos pratiques en bibliothèques grâce à un regard vers l’animation, la mise en valeur des collections et l’utilisation du Web social qui se fait dans les musées. Un regard croisé muséologie et bibliothéconomie est bibliofusionnel par excellence, voici donc un premier et rapide survol pour cerner le territoire des musées sur le Web.

Musée McCord
J’ai commencé par une visite du site Web du Musée McCord ou j’ai travaillé sur un projet de base de données pendant quelques mois en 1996. Le site positionne dès l’accueil les incontournables outils sociaux pour la photographie et la vidéo: Flickr et YouTube. Ça augure bien! Plus encore, l’onglet « Mon McCord » permet la personnalisation:

« Vous pouvez y regrouper vos images préférées de la collection, les commenter, les annoter, les « tagger » et même les comparer à vos images personnelles! Pour profiter de toutes ces fonctionnalités, vous devez avoir un compte « Mon McCord ». »

La notion de Musées 2.0 s’incarne donc franchement dans ce musée d’avant-garde qui avait déjà un site au début de la création du Web. C’est encourageant et je continue donc l’exploration pour identifier comment les musées discutent du Web collaboratif.

La présentation du Webmestre Samuel Bausson permet de découvrir comment le Muséum de Toulouse part à la rencontre des visiteurs en ligne. Son blogue professionnel, mixeum, propose de passer de la conservation à la conversation et son Univers Netvibes permet d’identifier de nouvelles ressources. Le blogue du musée complète le tableau. L’approche, la synergie et le partage de M. Bausson sont remarquables!

Le web social et les musées, une présentation conçue par Ana-Laura Baz pour les employés du Musée de la civilisation de Québec, donne un tour d’horizon de l’utilisation du Web social par les musées des différents coins de la planète, impressionnant.

L’innovation est en ébullition : par exemple des expositions collaboratives sont prototypées en trois dimensions dans Second Life par le Tech Virtual Museum Workshop.

Est-il possible d’enrichir nos pratiques en puisant dans les approches des musées? Un rapprochement des professionnels de la muséologie et de la bibliothéconomie intéressés par le Web collaboratif serait sûrement fructueux.

Note: J’ai créé une nouvelle catégorie pour regrouper certains de mes billets: bibliofusionnel.

MAJ, 2 juin:
Buzzeum, Les musées font leur Buzz

Suivez l’actualité de l’édition électronique, des NTIC et de la « communauté des bibliothèques » sur le Web, abonnez-vous à BiblioFusion par courriel ou en utilisant votre agrégateur de fil RSS.