Quels éditeurs ont un futur à (au) Québec ?

Un billet essentiel à lire pour tous les éditeurs a été publié par Fabrice Epelboin de ReadWriteWeb France… Si vous avez des amis dans le monde de l’édition, faites leur lire attentivement dès maintenant, l’arrivée du Kindle aux États-Unis est un voyant rouge qu’ils ne peuvent ignorer!

J’ai sélectionné quelques passages pour donner une première idée du futur qui se dessine.

Le mouvement d’Amazon avec le Kindle est aussi important que celui d’Apple avec l’iPod, il doit être pris comme une menace mortelle et devrait faire passer le piratage pour une vaste blague destinée, au mieux, à endormir les enfants, au pire, les adultes du monde de l’édition.

Amazon communique plutôt bien autour du Kindle.

Le SNE (Syndicat National de l’Edition) communique lui aussi clairement en refusant toute remise en question de la façon dont le secteur de l’édition fonctionne, le condamnant, si ses membres suivent ses recommandations, à une catastrophe dans les années à venir (3 à 10 ans).

Il est indispensable de comprendre que la technologie n’est pas un outil aux service de ceux qui s’en emparent ou quelque chose contre lequel on peut se défendre, c’est un écosystème dans lequel il faut s’insérer. Pour reprendre une métaphore que j’ai utilisé dans un précédent billet tous ceux qui ont tenté de détourner le cours d’une rivière ont subit des réactions violentes en retour de l’écosystème. Mettre en place des DRM (Digital Rights Management), c’est du même ordre. On ne contraint pas la technologie, on en tire parti ou on la subit.

Pour faire la promotion d’un livre demain, il faudra communiquer de façon radicalement différente, que ce soit pour un livre électronique ou un livre papier. Toute initiative qui ne prendrait pas cette donnée comme un élément central est vouée à l’échec.

Les clubs du livre en ligne sont à inventer, il y a beaucoup à faire, et c’est au sein de tels groupes sociaux sur le net que pourra avoir lieu une communication efficace. Les libraires pourraient avoir leur rôle à jouer, mais ils sont pour l’instant totalement absents, les seuls acteurs du monde du livre a avoir pleinement mis les deux pieds dans l’univers des média sociaux sont à ma connaissance les bibliothécaires. Des initiatives comme Chermedia.com sont à l’avant garde, et le monde de l’édition devrait regarder cela de près et essayer de comprendre ce qu’il s’y passe.

Je suis heureux de voir les initiatives de bibliothécaires données en exemple, le travail de médiation numérique est entrepris dans les bibliothèques mais nous ne pouvons pas nous assoir sur nos lauriers, il s’agit des premiers pas de notre voyage dans le territoire du numérique!

Je suis aussi heureux de voir BiblioFusion donné en référence pour approfondir le sujet de l’édition électronique et figurer à côté de La Feuille, Revues.org, Lavachequilit et Epublishersweekly notamment!

Quelques conseils aux éditeurs du Québec qui veulent participer au futur de l’édition, participez à E-PaperWorld 2009 en septembre prochain, à Génération C du Cefrio en octobre, au Premier congrès des milieux documentaires du Québec en novembre, abonnez-vous à BiblioFusion et engagez un jeune diplômé de l’EBSI pour structurer votre veille informationnelle si ça n’est pas déjà fait!

Et mille excuses si tout ça est d’une évidence criante pour tous les éditeurs du Québec!

Abonnez-vous à BiblioFusion par courriel ou en utilisant votre agrégateur de fil RSS pour découvrir des nouveautés, les tendances Web, l’édition électronique et l’innovation dans la « communauté des bibliothèques ».

2 Réponses to “Quels éditeurs ont un futur à (au) Québec ?”

  1. N'DRIN Says:

    Suis de la république de Côte d’Ivoire à l’ouest de l’Afrique. Nous sortons actuellement d’une guerre fratricide. Les problèmes identitaires ont été au centre de ce conflit. Alors il m’est venu l’idée d’écrire un roman en vue de juguler ce fléau dans tout le continent africain en m’appuyant sur les principes religieux fondateurs de la cohésion sociale. Je cherche actuellement un éditeur dans ce sens. Merci de m’aider


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :