À la cuvée 2009 des futurs bibliothécaires et bibliothécaires du futur

C’est la fin de la session, il faut célébrer et vous mettre activement à la recherche d’emplois, c’est le bon moment surtout que le 1er mai est la fête des travailleurs… Vous êtes les futurs bibliothécaires de la bibliothèque du futur!

Je peux me permettre de vous donner quelques conseils?

  • Clarifiez votre vision de la bibliothèque dans laquelle vous désirez travailler;
  • Mettrez en valeur votre côté distinctif (en plus de votre domaine de formation au premier cycle, vos expériences d’engagement social sont tout sauf banales à l’heure du Web collaboratif);
  • Participez au Web collaboratif en bibliothéconomie, commentez les billets de blogues, explorez Twitter et toutes les applications du Web social;
  • Créez votre blogue et développez votre identité numérique avant de contribuer à celle de votre futur employeur;
  • Devenez membre de la CBPQ;
  • Devenez membre de l’Asted;
  • Participez à Investir le monde numérique, le premier congrès des milieux documentaires du Québec;
  • Participez aux évènements du Web 2.0 qui foisonnent à Montréal et Québec et surtout ne ratez pas Génération C du Cefrio;
  • Inscrivez-vous à N Biblio Québec (gratuit) et affichez vos couleurs (oui, présentez-vous comme finissant à la recherche d’un emploi);
  • Explorez le territoire en marge de la bibliothéconomie;
  • Participez aux réseaux liés à votre formation de premier cycle…
  • Abonnez-vous à BiblioFusion, soit par courriel ou avec votre agrégateur préféré;
  • Finalement, exprimez les défis vous désirez relever!

4 Réponses to “À la cuvée 2009 des futurs bibliothécaires et bibliothécaires du futur”

  1. mariedmartel Says:

    Super Pierre ! J’ajouterais :
    Concevez des projets engagés et innovants. Sur la culture de l’innovation, je rebondis sur ce billet de Michael Stephens qui rebondit lui-même sur un autre de Stephen Abram.
    http://tametheweb.com/2009/04/21/libraries-a-culture-of-innovation/

    Et puis, commencez tout de suite à songer à la formation continue…

    • ritamaalouf Says:

      Ces conseils sont aussi valables dans les pays en voie de développement. De l’autre bout du monde (Beyrouth), je confirme les conseils de Pierre et Marie et j’ajoute avec insistance sur l’importance de développer ses habiletés en Gestion.
      Je me considère chanceuse d’avoir eu l’occasion de faire mes études en SI à l’EBSI.


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :