Étude d’OCLC et communauté de la bibliothèque

L’OCLC vient de publier une étude « Online Catalogs: What Users and Librarians Want » permettant d’approfondir la connaissance de la communauté bibliothèque. Je n’ai lu que le résumé exécutif pour le moment et l’OCLC propose une « pratique constituée sur des preuves », cette étude étaye la compréhension tant des usagers que celle du personnel de la bibliothèque.

L’OCLC confirme que les « attentes d’un utilisateur et ses pratiques en matière de navigation sur le Web influencent son utilisation du catalogue de la bibliothèque ». Les initiatives de rapprochement du catalogue aux tendances du Web doivent donc être continuées, Ouf ! Mais si l’interface d’un catalogue importe, « la qualité des données est également un facteur clé de l’utilité perçue du catalogue ».

Les objectifs de l’étude sont de (traduction libre):

  • Identifier et comparer les attentes en regard de la qualité des données d’un catalogue chez les utilisateurs et les bibliothécaires.
  • Comparer les attentes en regard de la qualité des données d’un catalogue auprès des différentes catégories de bibliothécaires.
  • Recommander les priorités sur la qualité des données d’un catalogue, en prenant en considération autant le point de vues des utilisateurs et des bibliothécaires.

Il sera intéressant de décortiquer/analyser/éplucher l’étude, mais pour une première synthèse je vais m’appuyer sur les principaux résultats relevés par l’OCLC (traduction libre):

  • L’expérience de l’utilisateur sur l’obtention des articles voulus est aussi importante, sinon plus importante, que son expérience de découverte.
  • Les utilisateurs s’appuient et désirent un « contenu augmenté » offrant des résumés et des tables des matières.
  • Il faut offrir une option de recherche avancée et des facettes permettant de raffiner les recherches pour guider, butiner et manipuler de grands ensembles de résultat.
  • Des différences importantes existent entre les utilisateurs et ceux qui travaillent à la bibliothèque au sujet des priorités pour la qualité des données d’un catalogue.
  • Les bibliothécaires et le personnel de la bibliothèque, comme des utilisateurs, voient la qualité des données d’un catalogue et les données en fonction de leurs tâches. Les utilisateurs veulent généralement trouver et obtenir les informations répondant à leurs besoins ; les bibliothécaires et le personnel de bibliothèque ont généralement des responsabilités et un travail à effectuer. Les tâches des bibliothécaires et du personnel influencent leurs préférences au sujet de la qualité des données.
  • Le choix des bibliothécaires au sujet de l’amélioration de la qualité de données reflète leur compréhension de l’importance de données à jour et structurées dans le catalogue.
    • Les résultats de l’étude suggèrent que « deux traditions d’organisation de l’information son en jeux -une de la bibliothéconomie et de l’autre du Web ». Il faudrait donc mettre en place « un programme de qualité des données qui équilibre les attentes des utilisateurs et des bibliothécaires en regard des catalogues ». Bref joindre le meilleur des deux mondes.

      J’ai hâte d’explorer les orientations et les actions précises à structurer pour rendre ce programme opérationnel ! Et de lire la prochaine étude car l’OCLC se propose aussi de continuer à développer la compréhension de la clientèle, mais je parlerais de « communauté bilbio ».

      MAJ 6 mai 2009: Billets sur le même sujet: Catalogues en ligne et qualité des données sur Figoblog et Un rapport sur les catalogues en ligne des bibliothèques sur le blog du Centre d’Economie de la Sorbonne.
      MAJ 19 mai 2009: J’ai modifié l’introduction et le titre du billet pour élaguer la notion de travail communautaire. C’est à explorer, mais je ne veux pas vous perdre avec mes liens ésoterribles! Souvenez-vous seulement que c’est un domaine dont on pourrait s’inspirer dans nos approches.

      Post billet:
      1- L’OCLC intègre l’utilisation des outils Web de communication sociale dans ses approches: WorldCat List Widget for your blog or website.
      2- BiblioFusion intègre l’utilisation des outils Web de communication traditionnels dans ses approches: vous pouvez vous abonner par courriel aux billets de ce blogue!

Une Réponse to “Étude d’OCLC et communauté de la bibliothèque”

  1. Opac: un rapport de l’OCLC « pintiniblog Says:

    […] Màj (30/04/09): lire aussi […]


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :