Travailler à (avec) la bibliothèque: passé, présent, avenir et devenir

Explorations du lundi

Pour continuer la réflexion sur la bibliothèque du futur, voici une sélection de sites à lire sous l’angle du rôle des personnels de la bibliothèque. De la théorie provenant de plusieurs sources, mais aussi une mise en application très intéressante au Cégep FX Garneau. Après ces lecturse, j’aimerais bien savoir comment vous imaginez votre travail dans la bibliothèque du futur!


Future Libraries: Once a Refuge, Now They Mean Business

Le regard éclairant du futurologue et prospectiviste Thomas Frey sur l’évolution des bibliothèques et le rôle qu’elles incarneront dans l’univers du numérique. J’aime particulièrement qu’il souligne la transition vers des entreprises plus « organiques ». Évocateur de la bibliothèque de demain!

Predictors of doom never understood the true nature of libraries. They are more than a stack of books. The remarkable structures and modest converted buildings that are libraries, these institutions are really living, breathing organisms. Much like plants that flourish in fertile soil, water and sunshine, libraries are thriving in an information-rich environment. The newfound popularity will be more than a short-term inconvenience. Libraries are here to stay.

Tribes: We Need You to Lead Us

Une introduction à l’auteur Seth Godin par Martin Lessard – Zéro seconde. A exlporer pour le leadership à développer afin d’animer nos communautés.

The people who are successful at it, what they have in common is they take action for the tribe and with the tribe as opposed to doing things to the tribe

Your life work: Librarian

Pour les amateurs de contraste, un film promotionnel datant de 1947 mais qui souligne des qualités intéressantes toujours pertinentes:
l’amour des gens, la passion du savoir, sauver le temps des usagers, orienter les usagers dans la profusion des livres en créant et utilisant les outils adaptés au contexte.

Merci à Claire Giroux de la Bibliothèque F.-X.-Garneau pour cette suggestion.

Néobiblio – Parce que les bibliothèques ne sont plus ce qu’elles étaient!

Pour compléter toute cette théorie par un exemple! Le blogue de la Bibliothèque du Cepeg FX-Garneau, un modèle à suivre…

Néobiblio est le titre d’un journal électronique de la bibliothèque du Cégep François-Xavier-Garneau à Québec. Ce sera aussi un blog. Contrairement au journal électronique, Néobiblio – Le blog sera un site bibliographique de ressources sur le web concernant différentes thématiques susceptibles d’intéresser la clientèle de la bibliothèque.

Comment je m’imagine dans la bibliothèque du futur

Je vous ai posé la question, je vais commencer par y répondre en fonction de ma réalité. Je suis mode exploration, pour puiser dans les fondements établis par des générations de bibliothécaires, je suis actif dans le présent (avec une vision de la bibliothèque du futur à mettre au focus), mais stimulé par son devenir. Je suis dans la bibliothèque du futur: apprenti prospectiviste , agent d’innovation et animateur d’une communauté de pratique.

Et vous, quelle est la couleur de votre travail dans la bibliothèque du futur?

Et pour ceux qui œuvrent dans d’autres secteurs (éducation, édition et al.) quelle forme prendra la coopération avec la bibliothèque du futur ?

2 Réponses to “Travailler à (avec) la bibliothèque: passé, présent, avenir et devenir”

  1. Félix Arseneau Says:

    Le futur? Dans mon cas, je veux être partout où l’information se trouve : de sa création à son archivage, en passant par son analyse, sa transformation et sa communication.

    Le bibliothécaire du futur a une vision large sur le processus de transfert d’information et des connaissances. Il s’intéresse à tous les aspects du « cercle vertueux » de la création à la consommation de l’information, et il travaille en partenariat avec un ensemble d’experts susceptibles d’intervenir au cours de l’ativité de ce « cercle » : rédacteurs, éditeurs, graphistes, éducateurs, communicateurs, psychologues, informaticiens, journalistes, etc.

    J’ai justement changé le nom et la vocation de mon carnet — et mon dernier billet traduit en bonne partie cette vision : http://vitamine10.wordpress.com/2009/04/29/changement-de-nom-parce-que-je-suis/

    • PLC - Bibliofusion Says:

      C’est intéressant de faire le lien comme tu le fais entre ses différents bagages professionnels, j’y adhère: aujourd’hui je me présentais d’ailleurs comme « récréologue » à la Bibliothèque de l’Université Laval.

      Depuis cinq ans que j’y travaille je ne le disais pas trop fort, mais là j’avais un « ballon à relancer » pour jouer de manière plus efficace avec mes amis-collègues… Et on a pas « pèté ma balloune ». Pourtant en étant Webmestre-Bibliothécaire-Récréologue j’offre un profil intéressant dans le contexte actuel alors que l’animation de communauté prends tant d’importance!


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :