OCLC est sur Twitter…

Avant de parler d’OCLC je voudrais partager mon expérience de Twitter, un site de microblogging. J’ai commencé à gazouiller le 26 novembre 2008 avec 2 courts messages, mais je n’ai pas exploré les possibilités de l’application et c’est resté lettre morte sans que j’y développe de réseau pendant de nombreux mois, jusqu’à ce que je vois plusieurs participants du Forum des Bibliothèques de Montréal 2.0 utiliser Twitter à fond la caisse…

twitter1

J’y suis donc retourné pour échanger sur les suites de cet évènement qui m’a donné des ailes🙂

Et depuis quelques semaines je gazouille régulièrement pour découvrir de nouveaux sites, obtenir des réponses et faire circuler de l’information (dont les billets de ce blog).

twitter_oclc

L’OCLC commence maintenant à utiliser Twitter avec un message minimaliste et criant de vérité, bravo! Et malgré cette simplicité ils avaient un réseau de 38 personnes suivant leurs gazouillis au du début de la rédaction de ce billet vers 19h00 et 59 à la fin vers 20h00. C’est une bonne opération de marketing qu’ils entreprennent non ?

Pour commencer avec Twitter:

Et pour en explorer l’utilisation dans les bibliothèques:

En passant, Twitter est aussi un bon moyen pour colliger les réactions des participants à un évènement, par exemple le billet de Bibliomancienne sur le Forum des Bibliothèques de Montrèal 2.0! Je lui dois d’ailleurs le lien sur la présence de l’OCLC sur Twitter (merci en passant)…

Que pensez-vous de Twitter ? Et pour les bibliothèques ? Vous voulez vous inscrire ? Vous voulez un tutoriel ? Il est facile de s’insérer dans un réseau (celui de Bibliofusion par exemple) et avec des messages de 140 caractères l’engagement n’est pas trop lourd!

3 Réponses to “OCLC est sur Twitter…”

  1. Marie D. Martel Says:

    Merci Pierre pour ce billet qui encouragera certainement d’autres professionnels à réseauter avec nous.

    Twitter est utile pour un usage interne, entre professionnels, et un usage externe auprès des usagers. Par exemple, je me sers d’un compte institutionnel Bibliomontreal sur Twitter sur lequel je diffuse les activités quotidiennes des bibliothèques de la ville de Montréal, des informations culturelles, des recommandations de lecture ( du type Le Devoir présente le livre de tel auteur en ce samedi matin, ce livre vient de sortir et bien nous l’avons dans le réseau). J’ai aussi répondu à des questions ponctuelles des usagers. À mon avis, on est pas très loin du moment où les usagers vont se l’approprier pour en faire un outil de référence virtuelle. Actuellement plus de 360 personnes suivent la Bibliomontreal.

    La question que je me pose à ce stade-ci de mon expérimentation avec ce compte, c’est la suivante : Dois-je personnaliser/humaniser, ma présence Bibliomontreal en intervenant à la première personne ou dois-je continuer avec une approche plutôt impersonnelle…

    • PLC - Bibliofusion Says:

      Intéressant commentaire, j’aurais tendance à continuer les commentaires « institutionnels » d’une manière différente du personnel. Mais tout en lui donnant une « personnalité », le « nous » pourrait être approprié pour dépasser « La bibliothèque » (ton officiel) tout en t’exprimant au nom de la « collectivité bibliothèque ». Tes réflexions à ce sujet seront intéressantes à suivre.


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :