Internet + que la télévision ou la radio

Alors que l’on pensait voir l’utilisation d’Internet plafonner, on remarque encore 20 % de progression du nombre d’utilisateurs entre 2004 et 2007 selon la plus récente étude NETendances du Cefrio. Ainsi, on retrouve 4,4 millions d’adultes québécois utilisant Internet sur une base régulière, soit 71 % de la population adulte!

L’étude conduite auprès du public québécois depuis 1999 continue de mettre en lumière les pratiques et perceptions du public québécois envers l’Internet et confirme l’importance du Web2.0 chez les 18-34 ans. Blogues, wiki, réseaux sociaux font parti des pratiques courantes, rejoignant près de la moitié des jeunes et on peut même voir l’émergence du mobile avec 16 % d’utilisation chez ce même groupe.

NETendance 2007 web2.0

Les chiffres ont été bonifiés de commentaires lors d’une activité de présentation avec les résultats deux autres études du CEFRIO (NetPME et NetGOV). Je retiens un commentaire de Philippe Leroux , soulignant qu’un défi de communication majeur se pose aux organisations et entreprises alors qu’Internet n’est plus simplement « complémentaire », mais devient LE média central pour les stratégies de communication. Ce sont la télévision ou autres médias traditionnels qui passent maintenant au second plan!

L’adaptation à cette nouvelle donne doit être considérée avec attention au moment où le phénomène Web 2.0 vient modifier l’utilisation d’Internet. Pour les bibliothèques, il s’agit d’une opportunité à se positionner dans ce nouveau paysage, mais aussi d’une menace, risquant de s’y voir de plus en plus marginalisées par les différents acteurs de cet espace global où la concurrence pour la visibilité est féroce…

Visitez le site du Cefrio pour en savoir plus sur NETendances.

Publié dans usagers. Commentaires fermés sur Internet + que la télévision ou la radio
%d blogueurs aiment cette page :